Bandeau supérieur
Espace Marron supérieur
Espace Marron inférieur
Accueil Fête de la St Pierre Fête du Château Evènements annuels
  >Foires >Lotos >Pétanque & Belote >Repas & Soirées
En tête d'affiche Associations Album Souvenir L'Isle de Noé
  >Un peu d'histoire >Famille de Noé >Cham >Toussaint Louverture >Album Photos >Ecole Primaire >Administratif
Le Château Accès-Contact Partenaires Historique Archives Liens CDF
Espace Séparation
Espace Séparation Texte Haut
Un peu d'histoire...
 
 
Un peu d'histoire...
A la fin du XIème siècle, le duché de Gascogne était composé des comtés de Fezensac, d'Armagnac et d'Astarac. Le comté de Fezensac comprenait entre autres, Auch, Vic, Monstesquiou, l'Isle, Barran... etc
La famille d'Arbéchan faisait donc partie des grands barons du Fezensac et possédait de nombreuses tours en Astarac. La famille s'éteindra au XV°siècle.

A Arbéchan, la motte sera abandonnée par Géraud I, baron d'Arbéchan.
Il délaisse les hauteurs pour s'installer vers 1065-1080 au confluent de la Grande et Petite Baïse, et créé l'Isle d'Arbéchan (Futur L'Isle de Noé). Pour la peupler, il fait appel à l'Archevêque d'Auch et en remerciements, fait don de l'église d'Arbéchan à la Cathédrale Ste-Marie d'Auch en 1140.

Le village, créé sous le nom de L'Isle d'Arbéchan fut appelé L'Isle de la Baïse durant la Révolution pour devenir enfin L'Isle de Noé.
Transmis par mariage, la famille de Noé s'installa dans le Chateau en 1575.
Pour détailler, la baronnie de L'Isle s'éteint au XVI e siècle et revient, par le jeu des parentés, à Roger et Bernard de Noé. Ce bien indivis échoit en 1613 à Urbain de Noé, désormais baron de L'Isle à part entière. Ce dernier décide alors de changer le nom du village qui devient donc L'Isle de Noé.

Dans cette période de l'histoire, la famille de Noé évolue dans un haut niveau de l'échelle sociale.
En 1574, Géraud de Noé, épouse Catherine de Narbonne, fille de Marguerite de Pardhaillan de Gondrin.
En 1625, Le marquis Louis de Noé épouse Gabrielle de Buade, fille d'Antoine de Buade, seigneur de Frontenac et compagnon de route d'Henri IV.
En 1714, Marc-Roger épouse Marie-Charlotte Colbert de Saint-Mars, cousine de Jean-Baptiste Colbert, contrôleur général des finances de Louis XIV.

En 1673, l'ainé des garçons, Marc-Roger, hérite du titre de marquis de Noé.
Louis de Noé, son jeune frère, né en 1683 au Chateau, se contente d'un titre de comte et s'oriente très tôt vers la carrière des armes. Du Canada, le service armé le conduit à St Domingue, au Cap Français, ou il rencontre Marie-Anne Breda. Il a un nom, elle est riche héritière, le Cadet de Gascogne épouse la jeune Créole, il a 34 ans, elle, 17.
Le 27 Juillet 1726, Panthaleon de Breda marie donc sa seconde fille, Marie-Anne, à Louis de Noé. Viendra au monde Louis-Pantaleon de Noé, qui sera, plus tard, le père du célèbre caricaturiste Cham.

Après une enfance dans les Caraïbes, Louis-Pantaleon de Noé, partira en métropole servir la France.
A son retour à Saint-Domingue il rencontre le cocher (1) de la maison, un esclave noir, qui sera connu, plus tard, sous le nom de Toussaint Louverture. Séduit par son intelligence et son charisme Louis-Pantaléon de Noé décide de l'affranchir (2).

Du château seigneurial d'Arbechan on ne trouve plus de trace. L'actuel édifice date de 1756 et il avait été édifié à la demande de la comtesse Marc Roger de Noé, petite nièce de Colbert. Le château, classé aux Monuments historiques, est, depuis 1975, une propriété communale et a fait l'objet de nombreuses restaurations.

Une cérémonie s'est tenue à L'Isle de Noé, le 10 mai 2006, en présence du préfet, du maire, du président du Conseil Général et d'associations oeuvrant dans le domaine des droits de l'homme.

Nota Bene : Le menu sur la gauche de la page, pour permettra d'afficher un article complet sur Toussaint Louverture, Amédée de Noé (Cham), ainsi qu'une ébauche de l'arbre généalogique de la famille de Noé.

A noter que toute info ou aide de votre part pour compléter cet arbre généalogique sera la bienvenue... Vous pouvez nous contacter par mail ou par notre page Facebook.

(1) Cocher, domestique ou gardien de bétail selon les sources...
(2) Plus de détail sur la page consacrée à Toussaint Louverture.

Sources diverses : Sud-Ouest, La Dépèche, Association Cham, JL Donnadieu, Wikipedia...
Espace Séparation
Espace Séparation Texte Bas

 

Visiteurs

 

CSS Valide !

CREDITS
Copyright 2012 © Comité des fêtes de l'Isle de Noé